En 1951, Victor MOREAU créé à Paris, la société DIC "Tout par l'Aimant", pionnière dans le domaine du petit magnétisme appliqué à la vie courante. Une très vaste gamme de loqueteaux de porte magnétiques permet à DIC TPA d'être dans les années 1950-1960 le leader incontesté du marché des fermetures magnétiques adaptables.

En 1969, Jean DOURY achète la société DIC TPA et installe un atelier plus vaste à Juvizy. Il entamme alors un premier virage très important pour la société en développant une gamme "clients équipementiers" du marché émergeant du BTP et du Génie Civil à travers les applications aux techniques du "béton banché" sur lesquelles les aimants viennent maintenir accessoires et réservations diverses (mannequins de portes, fenêtres, prises électriques, etc...).

 

En novembre 1996, Jean-François CHOLLET, par sa société holding EURL CHOLLET INDUSTRIE, son cabinet en gestion et organisation industrielle, achète 97,2% de la société DIC TPA avec un tour de table familial.


Le siège est maintenu à Paris jusqu'en 2001 mais l'atelier de Juvisy est fermé et la fabrication transférée en Gironde, à Blaye. La société poursuit sont activité vers le BTP (avec au départ 4 personnes) toujours en produisant les circuits magnétiques "sous-ensemble" livrés au client pour adaptation au marché par enrobage final de résine

polyuréthane chez eux, et bien sur la gamme historique de la société. Courant 2000, l'atelier est transféré sur le site actuel de Saint-Martin-Lacaussade où 1100 m² remplacent les 250 m² de Blaye.

Début 2001, voyant les opportunités très importantes de développement en fourniture directe aux grands donneurs d'ordres, Jean-François CHOLLET rachète le fond de commerce de la société "CAP'TECHNICS" nouvel équipementier créé en 1998 par Claude CAPDEVILLE, homme de grande expérience en BTP et Génie Civil.

DIC "Tout par l'Aimant" devient alors concepteur-réalisateur de produits spéciaux dans ce domaine très particulier où la notion de Technicité et de Qualité de produciton et de service sont fondamentaux.

Des investissements de production lourds en travail des métaux mais aussi de matériaux nouveaux et innovants sont venus compléter la force de travail de la société avec un très gros investissement en formation professionnelle internet et externe. L'achat de matériel lourd et la mise en place d'un atelier complet de soudure sur le site ont permis un redéploiement complet ainsi que des diversifications riches de potentiel de développement.

Depuis 2008, ces investissments ont définitivement amenés la société DIC au rang de PME  très autonome, indépendante et réactive face à des mrachés de plus en plus exigeants et techniques.

Par son Assemblée Générale Ordinaire, la structure juridique passe à la S.A.S. DIC TECHNOLOGIES à l'occasion d'une nouvelle augmentation du capital social.

Fin 2010, mise en place du Bureau d'études avec l'achat du logiciel de CAO/DAO "Solid Woks" de Dassault Systems et la formation de 4 techniciens de léquipe DIC ce qui structure définitivement la demande industrielle de transformation de la T.P.E. de 1996 de 4 personnes en une P.M.E. de croissance de 30 personnes fin 2011. 

Site Dic Technologies 2018
 

  • w-facebook